Fonte des semis, comment la prévenir ?

fonte des semisLa «fonte des semis» est  un problème courant rencontré lors de la germination des semences, principalement dans des conditions humides ou fraîches. Une moisissure se développe sur la racine des jeunes plants juste après la germination, qui s’étiolent avant qu’ils ne puissent vraiment se développer.

Origine de la fonte des semis

La fonte des semis est dans la plupart des cas  causée par des champignons ou des bactéries du sol, tels que Pythium ou Rhizoctonia, qui prospèrent dans des conditions d’humidité excessive. Ces organismes pathogènes attaquent les tissus tendres des jeunes plants, entraînant un flétrissement rapide et la mort des semis. Les conditions idéales pour le développement de la fonte des semis comprennent :

    • un substrat trop humide,
    • un manque de circulation d’air,
    • des températures fraîches.

Symptômes

fonte des semis

Attaque de pythium sur plant de tomate

Les symptômes de la fonte des semis sont assez caractéristiques :

    • Le plant s’étiole et s’affaisse
    • La base de la tige se colore, s’amincit puis pourrit
    • La plantule se détache de la racine et meurt.

Ce syndrome touche à peu près tous les légumes démarrés en barquettes ou godets de semis à l’intérieur : tomates, poivrons, aubergines, cucurbitacées choux, salades. Il peut également affecter les semis en extérieur.

 

Prévention de la fonte des semis

Il n’y a pas de remède naturel à la fonte des semis, la prévention reste la meilleure stratégie pour l’éviter.

En premier lieu, pour prévenir la fonte des semis, il est important de maintenir une hygiène soignée en utilisant des substrats sains d’origine connue (éviter les terreaux de déchèterie), en nettoyant régulièrement les outils de jardinage et en évitant de sur-arroser les jeunes plants.

Des traitements préventifs simples peuvent être utilisés :

    • ne pas semer trop serré ni trop profond,
    • utiliser de la poudre de charbon de bois : le charbon de bois a des propriétés antifongiques naturelles qui peuvent aider à prévenir la croissance des champignons responsables de la fonte des semis. En ajoutant du charbon de bois réduit en poudre au mélange de terreau ou de substrat de semis (environ 15g par kg de terreau), ou en saupoudrant les barquettes ou godets de semis, on peut réduire la présence de ces organismes pathogènes et donc diminuer le risque de fonte des semis. Il faut éviter le charbon de bois pour barbecue, souvent traité et utiliser plutôt celui récupéré dans le poêle ou la cheminée,
    • rendre le substrat de semis filtrant et aéré pour éviter une humidité excessive, en lui ajoutant de la perlite à hauteur de 20-25%
    • vaporiser plutôt qu’arroser pour éviter un excès d’humidité,
    • pulvériser du purin de prêle ou d’ortie dilué à 10% pour arroser dès le semis. Ces purins vont limiter le développement des champignons pathogènes. L’infusion d’ail jouerait  le même rôle,
    • pulvériser une solution de bicarbonate de soude sur le terreau juste après le semis (1 cuillère à café par litre d’eau),
    • éviter les substrats de semis trop riches, une trop forte teneur en azote notamment peut fragiliser les plants et les rendre plus sensibles aux champignons. Utiliser du terreau de semis, moins riche que les terreaux de plantation.
    • si le semis est effectué en serre, aérer régulièrement,
    • ne pas réutiliser un terreau dans lequel la fonte des semis s’est déclarée précédemment.

Ces traitements peuvent être utilisés simultanément car ils ne sont d’aucun dangers pour les plantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *